La fête de la musique en France : ses origines

1976

C’est à partir de cette année- là que tout commence. Un musicien Américain nommé Joël Cohen, a commencé à initié pour la chaîne de Radio France Musique, les 21 des mois de juin & décembre, lors des solstices, des « Saturnales de la Musique ». Un concept qui a rapidement su séduire le public et qui, quelques années plus tard, a inspiré Maurice Fleuret.


1981

En cette fin d’année, le ministre de la culture française, Jack Lang, nomme Maurice Fleuret comme directeur de la musique et de la danse.

Il avait pour ambition de totalement changer et moderniser la pratique et l’écoute musicale. Il s’est alors rapidement inspiré après réflexion, de ce qu’avait fait Joel Cohen. Soit, pendant un  temps, faire en sorte que toute la population se retrouve autour de différents types de musique, dans différents endroits.


1982

Jack Lang et Fleuret, cherche un moyen de pouvoir mettre en place une sorte de grande manifestation populaire, qui permettra aux musiciens français d’apprendre à se faire connaître du public, tout en permettant au public de ne rien dépenser, en proposant seulement des entrées gratuites.

Et…c’est décidé ! La première édition de la fête de la Musique est lancée le 21 juin 1982, le jour du solstice, premier jour d’été, mais également le plus long de l’année.

Si l’organisation était plutôt mal partie, par manque de temps et dans la précipitation, le résultat fut plus que prometteur !

Des milliers de musiciens se sont installés partout en France, dans les lieux publics, afin de faire des concerts aux passants. Une nuit qui fut animée, dans la joie et la bonne humeur.


1985

En seulement quelques années, et à l’occasion de l’Année Européenne de la Musique, la fête de la Musique connaît un véritable succès et commence à s’exporter dans différents pays et sur les cinq continents. Elle devient alors un véritable phénomène de société.

1997

A la suite, plusieurs grandes villes comme Berlin, Budapest, Barcelone, Istanbul, Liverpool, Luxembourg, Rome, Naples, Prague, la Communauté Française de Belgique, signent à Budapest une « charte des partenaires de la Fête européenne de la Musique ».

Depuis 2017…

Plus qu’une fête nationale, la fête de la Musique est actuellement présente dans plus de 120 pays dans le monde ! Partage, découverte et culture sont à l’honneur. Alors si vous êtes un(e) musicien(ne) solo, un groupe, un(e) chanteur(se), n’hésitez pas à tenter votre chance !

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire