Les 25 plats typiquement français à essayer absolument

Par Mona
Le patrimoine français ne se résume pas à une liste de monuments à visiter. Il regroupe également une langue évoquant la distinction ainsi que des spécialités culinaires, souvent attachées à certaines régions, parfois transmises de génération en génération. Petit tour de France des spécialités culinaires.

1) Foie gras

Il est de toutes les tables pour les fêtes de fin d’année. Même si le monde associe cette spécialité à la France, la tradition du gavage d’oie remonte à l’Antiquité. Sur un pain brioché avec un peu de confit d’oignons ou de la confiture de figue, vous le dégusterez de façon idéale.

2) Huîtres
Les huîtres sont le deuxième produit phare que l’on retrouve lors des fêtes de fin d’année. Ce coquillage peut se consommer chaud, mais les amateurs le préfère généralement cru et vivant. Les huîtres peuvent se déguster natures ou avec un filet de jus de citron, de vinaigre ou une sauce à l’échalote.

3) Cassoulet

Ce n’est probablement pas le plat le plus léger que vous pourrez déguster en France. Originaire du Languedoc-Roussillon, ce plat est composé de haricots blancs, de cuisses de canard et de viande de porc (sous différentes formes). Consommé pendant des siècles par les familles paysannes, les Français le cuisinent aujourd’hui pour réunir leur famille.

4) Poulet basquaise

Le Pays Basque est une des régions françaises les plus riches en terme de gastronomie. On y élève de la volaille, en particulier des races rares de poulet et du canard. Le Poulet Basquaise est un plat complet où la viande est rendue moelleuse par une piperade, une sauce composée de jambon de Bayonne, poivrons, tomates et piment d’Espelette.

5) Escargots au beurre persillé

Remontons en Bourgogne pour découvrir une autre recette française atypique, celle des escargots au beurre persillé, communément appelés « escargots à la bourguignonne ». Cuisinés comme le nom l’indique avec une crème au beurre et au persil, ils sont présentés dans leurs coquilles et on les déguste avec un petit pic.

6) Mouclade charentaise

La zone de La Rochelle et de l’Ile de Ré est prisée dès le retour des températures douces. Les nombreux visiteurs, charmés par les spécialités culinaires de la région, réalisent chez eux cette recette goûteuse. Les moules de Bouchot (il s’agit d’une race très appréciée) sont cuisinées avec des échalotes, des gousses d’ail, des bouquets garnis, des épices, des œufs, de la crème et, surtout du Pineau des Charentes (l’alcool de la région).

7) Galettes bretonnes

Suite à un engouement gourmand, les crêperies bretonnes sont presque partout en France. Qu’est-ce qu’une galette ? Il s’agit d’une crêpe salée, réalisée avec de la farine de sarrasin, qui lui donne sa couleur grisée. Même si les garnitures traditionnelles sont jambon/fromage/œuf et Andouille/oignon, les cartes se sont allongées au fil du temps et deviennent, de plus en plus, innovantes. Si vous êtes à Paris, les meilleures crêperies de la capitale se trouvent dans le quartier de la Tour Montparnasse !

8) Carbonnade flamande

Vous trouverez un large choix de bières dans le Nord de la France. La proximité de la Belgique a, en effet, inspiré les ménagères qui cuisinent de génération en génération la Carbonnade Flamande. Il s’agit d’un plat de bœuf, mijoté dans de la bière blonde et des aromates. On y ajoute en fin de cuisson un peu de pain d’épice traditionnel moutardé afin de donner encore plus de goût à ce plat sucré-salé.

9) Quiche lorraine

Voyageons jusqu’en Lorraine pour découvrir la recette originale. La quiche Lorraine est, selon la tradition lorraine, une tarte garnie avec un appareil composé de crème fraîche, de lait, d’œufs, de noix de muscade ainsi que de lardons grillés. Ces derniers ingrédients lui confèrent un petit goût fumé, tant apprécié au quatre coins de la France. Aujourd’hui, la quiche Lorraine est devenue tellement populaire qu’il est possible que vous de la trouviez, dans une boulangerie ou un restaurant, dans une version plus moderne : aux champignons, aux poireaux, au poulet.

10) Raclette

La raclette, importée en Savoie depuis la Suisse, est un plat à base de fromage du même nom que l’on fait fondre (traditionnellement au feu de bois, mais aujourd’hui plus souvent dans de petits poêlons électriques) et que l’on accompagne de pommes de terre, charcuterie, oignons et cornichons. C’est le plat hivernal et convivial par excellence.

11) Fondue savoyarde

La fondue savoyarde est elle aussi un plat de fromage parfait pour passer un moment convivial en hiver. On fait fondre dans une petite marmite trois fromages (beaufort, compté, emmental), auxquels on ajoute du vin blanc. A l’aide d’un pic spécifique, chaque convive y trempe des petits morceaux de pain. La tradition veut que celui qui fait tomber son bout de pain a un gage. Alors restez concentré !

12) Fondue bourguignonne

Voici un autre type de fondue. Cette fois on ne trempe plus des morceaux de pain dans du fromage, mais des morceaux de viande crue (généralement du bœuf) dans de l’huile bouillante, ce qui permet de faire cuire la viande. Ne vous fiez pas à son nom, car bien qu’elle soit populaire en France, elle ne vient pas de Bourgogne, mais de Suisse ! Son nom fait référence à la viande de bœuf qui est la base de ce plat.

13) Gratin dauphinois

Dans la région de Grenoble, un autre plat hivernal est devenu incontournable. Il s’agit du gratin dauphinois. Traditionnellement, il est composé de pommes de terre cuites en rondelles, crème fraîche, lait et noix de muscade. Aucun fromage n’est ajouté dans la recette originale mais il est possible que celle que l’on vous serve en contienne. Ce plat plait tellement que chacun aime le cuisiner à sa façon.

14) Tartiflette

La tartiflette est elle aussi un plat originaire de Savoie, puisqu’il s’agit d’un gratin à base de pommes de terre, de lardons, d’oignons et de reblochon, un fromage savoyard. Il existe une variante appelée la « croziflette », où l’on remplace les pommes de terres par de petites pâtes savoyardes à base de sarrasin appelées « crozets ».

15) Bouillabaisse

La Bouillabaisse est une soupe corsée, typique de la région de Marseille. Les pêcheurs étant nombreux dans cette zone, ce plat est logiquement constitué de poissons variés, de coquillages, de tomates, d’aromates du Sud, de moutarde et de jaunes d’œuf. On la consomme avec du pain ou des pommes de terre.

16) Ratatouille

En Provence, il s’agit du plat de grands-mères par excellence. Il est tellement délicieux qu’aujourd’hui la plupart des restaurateurs en proposent en accompagnement de poisson ou de viande.

17) Bœuf bourguignon

Le bœuf bourguignon est un plat familial traditionnel. Il s’agit de morceaux de bœuf mijotés dans du vin rouge avec des légumes racines et des champignons. C’est un plat typiquement bourguignon, étant donné que la Bourgogne est une région réputée pour ses élevages bovins et ses vins rouges, d’où le nom de ce met.

18) Blanquette de veau

La blanquette de veau est elle aussi un plat mijoté. Elle se prépare avec de l’épaule ou de la poitrine de veau, de la crème, et un bouillon à base de carottes et d’oignons. On l’accompagne souvent de champignons, mais ce n’est pas obligatoire. Il s’agit là encore d’un plat familial traditionnel.

19) Pot-au-feu

Le pot-au-feu est le plat familial et traditionnel français par excellence. Il s’agit d’un plat de bœuf qui cuit longtemps et à feu très doux dans un bouillon de carottes, navets et poireaux, ce qui attendri considérablement la viande.

20) Coq-au-vin

Le coq-au-vin est un plat emblématique de la gastronomie française, puisque, d’après la légende, sa recette date de la bataille du chef arverne Vercingétorix et de sa victoire sur Jules César à Gergovie. Il s’agit d’une variante du célèbre bœuf bourguignon cuisinée à base de coq mariné dans du vin rouge, des lardons et des champignons.

21) Hachis Parmentier

Le hachis Parmentier est composé de deux couches : une première est de la viande hachée à laquelle le chef ajoute des aromates à sa convenance, la seconde couche est une purée maison, gratinée la plupart du temps. Le Hachis Parmentier s’accompagne en général de salade verte.

22) Steak tartare

Plat typique des bistrots français, le steak tartare est une préparation à base de viande de bœuf ou de cheval crue et hachée grossièrement au couteau. On ajoute des épices à la préparation et un œuf sur le dessus. Servi généralement avec des frites, il s’agit d’un bonne alternative au steak-frites traditionnel.

23) Choucroute
Historiquement, la choucroute vient de Chine, puis a été exportée par les Huns jusqu’en Autriche avant d’atteindre l’Alsace, où elle est aujourd’hui le plat phare de la gastronomie régionale. Il s’agit tout simplement de chou fermenté que l’on accompagne de pommes de terre, de lard et de diverses sortes de saucisses. Il existe une variante, la « choucroute de la mer », où le chou n’est pas accompagné de viandes de porcs mais de différents poissons (en général du saumon, un poisson blanc et un poisson fumé).

24) Soufflé au fromage

Le soufflé au fromage est un classique, mais techniquement compliqué à réaliser. Son succès dépend notamment du temps de cuisson et de la température du four. Quelques degrés de plus, et le résultat peut virer à la catastrophe. Alors autant laisser un professionnel faire ! Si nous vous parlons ici du soufflé au fromage, sachez qu’il est aussi décliné en version sucrée au citron ou au chocolat.

25) Cuisses de grenouilles
Il était impossible pour nous de clôturer cet article sur un autre plat que les celui qui inquiète les touristes, les fameuses cuisses de grenouille. Elles sont généralement panées ou frites avec un peu d’oignon. La chair est délicate et le goût proche de celui de la volaille tout en étant moelleuse. Il n’y a donc pas de raison d’en faire tout un plat !

Cet article est issue du site  https://www.france-hotel-guide.com/fr/blog/15-plats-francais-a-essayer-absolument/

Commentaires

  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire