Musée des Beaux Arts d’Orléans

Présentation du Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Au cœur de la ville, face à la Cathédrale et à deux pas de l’Hôtel Groslot, trône ici le Musée des Beaux-Arts d’Orléans.

Amateurs d’art, simple curieux ou amoureux de chefs-d’œuvre, approchez et entrez dans ce lieu unique.

Fondé à la fin du XVIIIe siècle, en 1797, le Musée des Beaux-Arts d’Orléans est l’un des plus anciens Musées de France conservant l’une des plus grandes collections nationales après Le Louvre. Dans des espaces grandioses ou dans ses salles plus intimes, le Moyen-Âge, l’Italie de la Renaissance, la France de Louis XIV, du mobilier Empire ou encore des créations contemporaines vous attendent. Entre peinture flamandes, italiennes ou hollandaises, sculptures de Rodin, Maillol ou Toulouse, objets d’arts, estampes et dessins, ce sont en réalité plus de 60 000 œuvres d’art qui sont précieusement conservées dans les réserves du musée dont 700 exposées à la vue de tous. Les collections sont enrichies régulièrement par de nouvelles acquisitions, dont les dernières, sont un tableau de Prosper Lafaye représentant le salon néogothique de Marie d’Orléans aux Tuileries réalisé dans les années 1830, ainsi que les dessins d’un artiste orléanais disparu, Jean-Marie Delaperche, aujourd’hui accrochés dans la salle d’exposition temporaire.

C’est dans cet univers si riche et si empreint d’une histoire artistique que nous vous proposons de poursuivre la découverte des mille et unes facettes des œuvres lors d’ateliers d’expérimentation ouverts aux adultes.

L’histoire du Musée des Beaux-Arts de A à Z 

Le premier conservateur du Musée se nomme Jean Bardin. Aidé par le grand mécène, négociant et collectionneur Aignan Thomas Desfriches, il réussit à collecter des œuvres chez des particuliers et dans les établissements religieux.

Après seulement 7 années d’existence, ce musée fermera ses portes en 1804 avant de les rouvrir sous l’impulsion d’un homme et non des moindres, le comte André Gaspard Parfait de Bizemont, élu de la ville et collectionneur lui aussi. Ce dernier invite fortement les Orléanais à donner ou déposer leurs œuvres afin de nourrir les collections et de les présenter au plus grand nombre.

Avant d’être exposées dans le Musée actuel datant des années 1980, les collections ont été hébergées successivement dans la chapelle de l’ancien collège des jésuites, au Jardin des plantes puis à l’hôtel des Créneaux. Au XIXe siècle, l’on voit bon nombre de legs et de dons effectués souvent par des mécènes impliqués dans la vie de la ville d’Orléans. Les œuvres issues du Château de Richelieu, démantelé en 1800 pierre par pierre, ont été données par Pilté-Grenet, négociant loirétain. Après les pérégrinations du début du XXe siècle, les collections sont alors entreposées dans un bâtiment de la rue de la Hallebarde. Un nouveau musée ouvre ses portes alors, le musée Paul Fourché. S’en suit alors un événement catastrophique durant la période chaotique de la deuxième guerre mondiale. Le lieu est bombardé en 1944. Faute d’une campagne d’évacuation, les quelques 200 tableaux et 1200 dessins exposés disparaissent dans les flammes.

Après la seconde guerre mondiale, une nouvelle ère s’ouvre pour le Musée. On met en place des opérations d’acquisitions d’oeuvres d’artistes dont des Orléanais comme Henri Gaudier-Brzeska, Max Jacob ou encore Roger Toulouse. Pour accueillir ces nouvelles œuvres, un nouveau bâtiment doit sortir de terre. L’architecte Christian Langlois, en 1984, se penche sur la question et nous offre aujourd’hui, sur cinq niveaux, le Musée des Beaux-Arts d’Orléans comme on peut le voir de nos jours.

Estampillé Musée de France, il compte plus de 2000 peintures, 10000 dessins, 50000 estampes, 700 sculptures et 1000 objets d’arts. Cette richesse est l’addition à la fois d’un élan communautaire de la part d’Orléanais impliqués complété par des mécènes et collectionneurs, et à la fois d’une politique d’acquisition d’œuvres en permanence renouvelée. 

Visitez le Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Outre ses collections permanentes, le Musée propose aussi des expositions temporaires, des conférences, des manifestations et des ateliers de création artistique pour enfant et adulte. C’est ce dernier point – les ateliers artistiques pour adulte – que nous souhaitons développer. 

Horaires de visite :

Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans est ouvert du mardi au jeudi et le samedi : 10h-18h / vendredi : 10h-20h / dimanche : 13h-18h

Tarifs du Musée des Beaux-Arts  :

Gratuit le 1er dimanche du mois

Plein tarif : 6 €

Tarif réduit : 3 €

Bon plan visite

Billet groupé valable une journée donnant droit à l’entrée du Musée des Beaux-Arts d’Orléans, de l’Hôtel Cabu (Musée d’Histoire et d’Archéologie de l’Orléanais) et de la Maison de Jeanne d’Arc.

Cet article est issu du site : https://jmlevaldeloire.com/

Lien de l’article : https://jmlevaldeloire.com/patrimoine/112-musee-des-beaux-arts-dorleans 

Nous vous invitons à le découvrir ! 

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire