Saviez-vous que ces expressions de la langue française venaient de Paris ?

« Se tenir à carreau », « faire grève »… Ces expressions et tant d’autres sortent tout droit du passé de notre capitale bien aimée. Les connaissiez-vous ? 

Faites pas les marioles et tenez vous à carreau, on va vous apprendre les expressions de la langue française nées à Paris à travers l’Histoire ! C’est parti, on va pas vous faire attendre 107 ans.

« Faire la grève » : La place de la Grève, c’est l’ancien nom du parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, qui était autrefois le plus grand port de la ville. Des centaines de travailleurs s’y retrouvaient pour chercher du travail sur les bateaux, et attendaient. On dit qu’ils faisaient grève. Ironique.

« Payer en monnaie de singe » : Au Moyen-Âge, le passage jusqu’à l’Île de la Cité par le Petit-Pont était payant. Les marchands de singes avaient pour habitude de payer leur passage en offrant des spectacles de singe aux gardes !

« Attendre 107 ans » : Cette expression vient directement de l’impatience des Parisiens de pouvoir admirer ce qui est aujourd’hui la plus célèbre des cathédrales. Notre-Dame a vu sa construction commencer en 1163, pour se terminer en 1270. Soit 107 ans plus tard.

« Faire le mariole » : Le soldat Mariole était sapeur dans la garde impériale de Napoléon, mesurait plus de 2 mètres et faisait souvent l’intéressant. Sa statue est aujourd’hui gravée sur le flanc droit de l’Arc de Triomphe du Carrousel, pour que le soldat fasse éternellement le mariole.

« Se tenir à carreau » : Dans le passé, la carre était la chambre de quelqu’un. Pour les policiers du Paris d’antan, quelqu’un qui se tenait à carreau n’était pas suspect et était juste tranquillement à son domicile.

« Poubelle » : Et oui, cet objet du quotidien tient son nom de Paris. Le Préfet de la ville en 1883, Eugène Poubelle, est le premier à avoir mis en place un système de ramassage d’ordures quotidien.

« Tenir le haut du pavé » : Dans le Paris du Moyen-Âge, les rues étaient pavées en V, afin que l’écoulement des eaux usées des habitants (pas de système sanitaire à cette époque, on jetait ses eaux et déchets par la fenêtre) soit efficace. Logiquement, le milieu de la rue voyait les eaux sales couler, préservant les façades propres. Quand deux personnes se croisaient, la plus pauvre se devait donc d’aller se salir, laissant le haut du trottoir aux riches.

Appeler les policiers « poulets » : Bravo, Parisiens. Depuis 1871, poulet est devenu le surnom officieux des gardiens de la Paix, à cause d’un simple déménagement. En 1871, la Préfecture de Police de Paris est incendiée, ce qui force le siège à occuper les locaux de la caserne de la Cité, qui était l’ancien marché aux volailles de Paris. Et les policiers deviennent des poulets.

article issu de: https://parissecret.com/saviez-vous-que-ces-expressions-de-la-langue-francaise-viennent-de-paris/

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire